Appellez nous : 01 53 81 98 93

Livraison offerte dès 49€ d’achat.

Le HHC, un danger ?

Fraichement arrivé en France, le HHC fait déjà parler de lui  à cause de sa ressemblance troublante avec le THC. De son nom scientifique « hexahydrocannabinol », il s’agit d’une molécule qui a été découverte en 1944 par Roger Adams, un chimiste américain.

Découvrez ici toutes les particularités du HHC, ses bienfaits et son aspect légal.

 

 

 

 

 

 

Présentation du HHC

Bien que nous connaissions son existence depuis les années 40, nous ne connaissons pas tous les détails de cette molécule, ni tous ses effets. De plus, sa présence sur le marché du cannabis français en attire plus d’un tandis que l’État n’a pas encore statué sur la légalité ou non de ce composé.

  • D’où vient-il ?

Le HHC qui circule aujourd’hui un peu partout en France est le fruit des expériences de Roger Adams, c’est un composé synthétique qui a été obtenu par l’hydrogénation d’une molécule de THC. L’hydrogénation consistant à ajouter une molécule de dihydrogène (H2) à un autre composé (ici le THC).

  • Pourquoi a-t-il mis autant de temps avant d’être commercialisé ?

Même si sa découverte remonte aux années 40, nous avons totalement laissé cette molécule de côté pour nous intéresser au CBD, véritable vedette de la plante de cannabis sativa. De ce fait, aucune recherche approfondie n’existait vraiment sur le HHC.

  • Quelles caractéristiques du HHC ?

Cette molécule très particulière et difficilement obtenue présente une structure moléculaire proche de celle du THC. Impossible par contre d’en faire soi-même, son procédé de fabrication requiert un équipement bien spécifique et le procédé d’hydrogénation comporte des risques d’explosion.

Quel lien entre THC et HHC

Outre leur structure moléculaire qui se ressemble, nous avons aussi une similitude dans les effets que provoquent ces deux molécules. Si selon les études, le HHC serait 2 fois moins puissant que le THC, il n’en garderait pas moins les effets psychotropes s’il venait à être consommé en grande quantité. Cependant, deux écoles s’affrontent, celle qui, comme nous venons de le dire, pense que le HHC est 2 fois moins puissant, et celle qui pense au contraire que cette molécule pourrait être un équivalent à la morphine.

Nous avons donc deux visions totalement opposées, ce qui prouve bien que nous manquons encore cruellement d’information concernant ce cannabinoïde.

Le HHC est-il psychotrope ?

Due au manque de recherche sur le sujet, il est difficile de clairement se positionner sur le sujet. De plus, deux écoles s’affrontent, comme mentionné plus haut, il n’est donc pas possible pour le moment d’affirmer quoi que ce soit. S’il est consommé à fortes doses, il est possible que le HHC soit psychotrope, mais pour le démontrer, il faudrait plus d’études sur le sujet.

Différence entre THC et HHC

  • THC : nous le savons, le THC est une substance illicite en France et naturellement présente dans la plante de cannabis. Bien qu’il puisse avoir des effets bénéfiques sur le corps, il n’en reste pas moins dangereux du fait de ses effets psychoactifs et euphorisants sur l’organisme.
  • HHC : il s’agit d’une molécule synthétique obtenue grâce au THC. Elle est principalement disponible en e-liquides et en résine. En ce qui concerne son aspect légal en France, rien n’encadre pour le moment sa concentration ni sa commercialisation.

Quels seraient les bienfaits du HHC ?

Étant donné que nous n’en savons pas encore beaucoup sur cette « nouvelle » molécule, nous ne pouvons pas donner une liste précise de ces bienfaits. Voici cependant les retours des personnes qui en aurait consommé :

  • Effet antistress
  • Stimule l’appétit
  • Boost le métabolisme
  • Apporte une sensation de bien-être
  • Modifie l’humeur
  • Altère la perception du temps.

Dit comme ça, nous pourrions le rapprocher, voire même le confondre avec les effets du CBD, la balance semble plutôt pencher en faveur de sa ressemblance avec le THC, notamment pour le dernier effet cité. Le HHC s’adresserait donc plutôt à des personnes souhaitant arrêter le THC et non aux personnes qui consomment du CBD à usage thérapeutique, ses effets pouvant être trop puissants.

Si sa ressemblance avec le THC est avérée, cela voudrait dire qu’il agirait sur les mêmes récepteurs endocannabinoïdes que celui-ci, c’est-à-dire les récepteurs CB1.

  • Quelques tests sur des souris sont prometteurs

Une étude de 2007 menée au Japon décrit le HHC comme un anti-douleur « impressionnant ». Mais les études sur le sujet sont trop peu nombreuses, en plus que pour le CBD.

Y a-t-il des effets négatifs à cette molécule ?

Encore une fois, nous ne pouvons nous baser que sur les retours des personnes ayant expérimenté la molécule et non des analyses scientifiques, voici cependant les quelques effets secondaires rapportés :

  • Anxiété
  • Paranoïa
  • Sensation de bouche sèche
  • Des yeux secs et rouges
  • Sensation de faim
  • Insomnie

Nous pouvons, sans trop nous avancer, souligner que ces effets secondaires ressemblent traits pour traits à ceux expérimentés avec la prise de THC. Encore un point de plus qui fait pencher la balance vers un produit à effet psychotrope et planant.

Le HHC, un danger ?

Peut-on se faire tester positif à un dépistage ?

Il apparaît que le HHC pourrait ne pas être détectable par les tests de dépistage de drogue étant donné que sa structure moléculaire ne ressemble pas à celle du THC, et qu’elle n’est donc pas rentrée dans la base de données de la machine. Rien n’est sûr cependant puisque cela n’a pas encore été étudié, nous vous conseillons donc d’être prudent avec l’usage de cette molécule.

Comment consommer le HHC ?

Les formes de consommation de cette molécule sont beaucoup moins diverses que pour le CBD et les autres cannabinoïdes plus connus (CBN, CBG…). Bien qu’il soit déjà assez présent aux États-Unis et qu’il commence doucement à faire son apparition en France, ses formes restent très limitées, principalement disponibles en e-liquides. Bien que le monde de consommation par vape soit déjà plus sain que la combustion de la cigarette, il n’en reste pas moins nocif pour votre santé, néanmoins, cette méthode permet de délivrer presque instantanément ses effets apaisants.

Est-il légal d’acheter ou de vendre du HHC ?

Nous venons de le dire, cette molécule est légale aux États-Unis, la France ne s’est cependant pas encore prononcée sur le sujet. Mais fort est à parier que son utilisation sera rapidement réglementée, voire peut-être interdite du fait de sa ressemblance avec le THC.

En tout cas pour le moment, aucunes restrictions n’existent sur cette molécule, il est donc possible d’en acheter auprès des CBD shop qui en proposent. De même, étant donné qu’aucune législation n’encadre ce produit, il n’y a techniquement pas de normes à respecter pour les vendeurs en termes de concentration.

Le brouillard entourant sa consommation en France devrait bientôt s’éclaircir, mais pour le moment, rien n’est encore défini.

Le HHC, un danger ?

Est-ce que Boralia propose des produits à base de HHC ?

Boralia ne compte pas vendre des produits issus de cette molécule. Le principe même de notre boutique est de mettre à disposition des produits axés sur le bien-être et la relaxation, et puisque les effets et la réglementation concernant cette molécule sont encore floues, nous ne préférons pas la mettre à disposition de nos clients.

Nous ne connaissons pas tous ses effets sur le corps humain, ne maitrisons pas sa technique de fabrication et manquons d’information. Si jamais d’autres études sur le sujet apparaissent et qu’il est prouvé que le HHC pourrait avoir des effets bénéfiques sur le corps sans risquer cet effet planant ni d’accoutumance, peut-être que notre position changera. Pour le moment cependant, notre décision est de ne pas en faire commerce.

Livraison offerte

Sur les commandes de plus de 49€

Service client

Nous sommes là pour vous

Grande couverture

Livraison en Europe

100% Securisé

MasterCard / Visa / Amex

Pas de clic droit chez Boralia ;)